09/12/2017 17:41 | Lien permanent | Commentaires (1)

Hippo Hip Hourra

Un renne au nez rouge? Un lutin fabriquant de jouets? Un sucre d'orge rayé de rouge et de blanc? Depuis un ou deux hivers, la passion du pull-over de Noël à l'américaine s'est répandue dans les chaumières helvétiques et voilà que de grands gaillards baraqués portent tous les clichés de la Douce Nuit tricotés sur la poitrine. Il y a, dans ce mouvement néo-nostalgique, un sens de la dérision tout à fait vivifiant, mais disons que cette garde-robe ne relève en rien le niveau d'élégance autour du sapin.

Mais le pire reste à venir. À en croire la presse américaine, cette imagerie traditionnelle de Noël risque bientôt, en comparaison, d’être promue summum de la subtilité. Ce qui se profile, c'est du lourd! Préparez vos pectoraux: cette année, place à Fiona, l'hippopotame en bonnet rouge à fourrure blanche. Fiona qui? Laissez-moi vous présenter la jeune demoiselle amphibie: elle est née en janvier dernier, dans un enclos à bassin du zoo de Cincinnati et a connu des débuts à hauts risques. Bébé très prématuré, elle a été placée dans une couveuse géante, nourrie au biberon de lait d'hippo reconstitué (qui donc connaît la formule??), mais a vaillamment lutté pour survivre, jusqu'à sa sortie en bord de bassin en mai. Les massages de gencives prodiguées par son gardien comme les culbutes subaquatiques ont été suivis pour des centaines de milliers d'amoureux sur Facebook, où le service de communication du zoo tenait un journal illustré des progrès de l’hippopodame. Au fil des mois, la belle est devenue une star, la bête incontestée des réseaux sociaux, emblème de résilience et de joie de vivre, de bonnes nouvelles dans ce monde de brutes. «J'ai l'impression d'être l'impresario de Beyoncé» a récemment déclaré un responsable de la communication du zoo au New York Times. Ah oui: et Michelle Curley, directrice du département, s'est fait tatouer l'effigie de sa protégée dans le dos…

Le sweat-shirt de la saison, donc: outre la version bonnet à fourrure, il y en a aussi un rouge, imprimé en fausse broderie au petit point, avec la demoiselle assise devant un fond de gratte-ciel, avec une frise de rennes et de flocons, et ce message: «Je veux un hippopotame pour Noël».

À ce stade de ses découvertes, la journaliste européenne, vivant loin de l'enfant miracle de L'Ohio, soupire et lève les yeux au ciel. Elle a tort, évidemment! Pour une fois que le monde admire un corps visqueux et gris-vert appelé à peser 1300 kilos; pour une fois que l'on encense une femelle à grande gueule et courtes jambes; pour une fois que l'on chante la grâce de bourrelets et de rides folâtrant en pleine lumière; on ne va pas bouder sa joie. Finalement, 35 dollars pour une telle tenue de fête, c'est vraiment une aubaine.

 

Commentaires

A propos de votre billet LMD-29.11.2017

Tout d'abord excusez du temps qu'il m'a fallu pour trouver où réagir/commenter votre billet "Nos singeries" ... hélas les commentaires sont déjà fermés, aussi je passe par un de vos 2 derniers billets, même si ce sont d'autres sujets, afin de pouvoir m'exprimer.
Y en a-t-il eu des commentaires sur "ça nous fait de beiges jambes" ? J'aimerais pouvoir les lire.
C'est que la question me paraît digne d'intérêt, et merci pour votre analyse dans cette page "Société" du Matin-Dimanche !
Mon commentaire aurait été :
- La maison londonienne Studio Heist ne dit rien quant à la résistance de ses futurs collants pour la gamme "The Nude Project", ni sur les qualités de résistance de leur actuelle collection beige en 18 den sans aucune coutures ...
Chez eux on emploierait l'expression "ladder resist".
- Second commentaire :
Oui c'est difficile de trouver le bon collant beige qui convienne en toutes circonstances :
Il y a les ambiances amies (grand beau temps ensoleillé, éclairages intérieurs en lumière chaude), qui ne dénaturent pas votre teinte de peau.
Par contre il y a les ambiances ennemies, telles qu'une journée grise, ou des éclairages "crus" (style néons, style métro-M2 ou trains en soirée ou dans les tunnels !), qui dénaturent votre teinte , la "blanchissent", sans compter que le néon accentue les reflets du lycra, qui passeraient inaperçus avec les ambiances amies !
------------------------------------------------------De part mon expérience, je puis vous signaler, hors-commentaire, des marques/modèles assez performants :
- les anglais Autograph (couleur "suntan" et assez bons ladder-resist), de chez Mark&Spencers';
- les français Well :
Elastivoile "beige-élégant" Indestructible 15D Haute résistance Zéro maille filée, "élégance satinée"
Elastivoile "ibiza" Indestructible 22D Haute résistance Double fil
Accord Parfait Peau hâlée 17D couleur "Hâle medium" (moins résistant)
Hâle naturel Voile léger 17D couleur "Hâle medium" (moins résistant)
Invisible Jambes de rêve Effet nu 9D couleur "Premiers soleils"(moins résistant)
Trotting doux "ibiza"mat 12D t.3-6 (moins résistant)

Écrit par : Nicole V. | 11/12/2017

Les commentaires sont fermés.