17/10/2015 09:54 | Lien permanent | Commentaires (0)

Yeux de vache

À chaque fois que je passe dans un pâturage, je pense à la déesse grecque Héra, réputée pour sa beauté légendaire et surtout ses yeux de vache, un compliment qui, à époque, soulignait le charme de grandes mirettes profondes, généreusement ourlées de cils longs et recourbés, comme deux éventails langoureux. Du coup, j'approche les majestueuses ruminantes bien en face, d'une part pour leur signifier de garder leurs distances face à l'intruse que je suis, d'autre part pour chercher, dans leur regard, les traces de divinités ancestrales. Je suis donc en mesure de confirmer: oui, elles ont de très beaux yeux.

Il me semble qu'il est temps de réinstaller la vache sur son piédestal de reine de beauté. Les cils en effet, son principal atout de séduction, représentent le nouveau champ d'exploration en cosmétique. Outre les divers mascaras qui rivalisent de brosses ingénieuses avec effet allongeant ou épaississant, on trouve aujourd'hui des sérums à appliquer en bord de paupière pour favoriser la repousse, des crèmes gainantes ou des gels lustrants. J'attends encore la sortie d'un shampooing fortifiant pour poils oculaires; au rythme où se succèdent les innovations, cela ne saurait tarder.

Je persifle, mais je ne vais pas prétendre résister à cette mode qui nous fait de l'œil. J’ai moi aussi cédé à une variante de salon de cette enjolivure: (vanité des vanités, tout n’est que vanité), je me fais faire une permanente des cils. Si, si, comme jadis pour les cheveux. Mais en version plus confortable, à recommander en fin de journée: vous dormez tranquille une demi-heure en position horizontale, pendant que la dame vous moule les poils sur une sorte de bigoudi en silicone. L'effet est discret, mais c'est dans l'âme que l'on se sent prête à des œillades de star du cinéma muet. Il ne faut jamais rater une occasion de se faire du bien à l'ego… Ma maman se moque: elle demande si, tant qu'à m'adonner à des soins aussi indispensables, je n'ai pas aussi envisagé le massage des lobes d'oreilles. Tssss, elle peut causer, elle qui, toute mon enfance, a manié la pince recourbe-cils en faisant des grimaces devant le miroir…

N'empêche! Outre les vertus esthétiques des cils magnifiés, j'aime l'idée de pouvoir, telle une vache paisible et émerveillée dans sa verdure, contempler la vie à travers des yeux en étoiles.

 

 

Les commentaires sont fermés.