25/09/2010 16:27 | Lien permanent | Commentaires (7)

Mama mia, une grizzli!

Qu’est-ce qu’elles ont avec ce fantasme poilu? Depuis que Sarah Palin s’est autoproclamée «Mama Grizzly», il y a explosion démographique de l’espèce, surtout dans son avatar politique: la candidate américaine conservatrice, tailleur impeccable et grande gueule. (L’original, animalier, va bien aussi, merci : sa population augmente de 3% par an.) On voit l’idée générale: face à un Président considéré comme laxiste, les dames pugnaces du «Tea Party» veulent montrer à Washington qu’elles sont prêtes à se dresser sur leurs pattes arrière pour déchiqueter leur adversaire. Leur mission est de protéger l’avenir des oursons et elles disposent de merveilleuses griffes laquées de rouge pour y parvenir. Ça va saigner aux élections du 2 novembre, Grrr!

D’un strict point de vue marketing, l’image est forte: AAAh, cette silhouette massive qui jette soudain son ombre sur la tente du campeur ébahi, seul face à la bête dans l’immensité de l’Alaska… OOOh, ce filet de bave suspendu à la babine… Peur ! Peur ! Peur!

Hélas pour Sarah et ses ourses, la comparaison comporte des effets collatéraux fâcheux. Car il n’est pas très net, le grizzly. En période d’accouplement, la femelle s’adonne à des mœurs assez décontractées, s’amusant avec le premier baraqué venu renifler dans son secteur, puis avec le deuxième, le troisième et ainsi de suite jusqu’à épuisement des hormones. Elle aurait tort de se priver, le grand brun fait pareil. Mais disons que cet échangisme estival sied assez mal à un parti politique qui se réclame de la plus stricte religiosité et promeut la famille traditionnelle. La famille, parlons-en! Ce goujat de grizzli a encore quelques progrès à faire pour mériter son rôle d’emblème. Pour l’heure, une fois qu’il a déversé son ADN, l’ours mâle s’en va peinard chasser ses saumons en solo et ne revoit plus jamais ni sa belle (laquelle?), ni le fruit de leurs fugitives amours. En matière d’éducation maternelle, la grizzlette a donc effectivement intérêt à assurer: c’est elle qui se colle tout le boulot. Et durant presque 4 ans, s’il vous plaît. En transposition humaine, la mama grizzli est donc une mère célibataire, coincée avec un Tanguy qui refuse de décoller. On a vu plus exaltant comme modèle de société.

Quelqu’un pourrait-il offrir une monographie sur la faune américaine à Sarah Palin? Elle pourrait s’y dénicher une bestiole plus ajustée à la cause qu’elle défend. La dinde, peut-être ?

Commentaires

Joli style d'écriture ! De jolies photographies par chez vous :-) Bravo !

Écrit par : comparateur mutuelle optique | 08/03/2012

Je prend ca comme un present

Écrit par : assurance animaux | 15/07/2013

Bravo magnifique Plume!

Écrit par : pret immobilier | 20/09/2013

ca me fais toujours rire de lire votre blog merci beaucoup pour vos articles sympathique.

Écrit par : code promo sarenza | 23/10/2013

le blog est sympa merci beaucoup good job

Écrit par : rachat de crédit | 06/02/2014

L'actualité est vraiment sympa merci beaucoup pour ce beau message

Écrit par : adopte1meuf | 19/03/2014

Merci pour les infos présentée dans cette article ;)

Écrit par : coupe 2014 | 03/05/2014

Les commentaires sont fermés.